Posts filed under 'La chambre de commerce et le développement économique'

Ce que mon projet m’a appris sur Montpellier

Avant d’arriver à Montpellier, je pensais que l’environnement des affaires à Montpellier serait plus similaire à l’environnement des affaires aux Etats-Unis. Et pendant mes premiers jours à Montpellier, j’ai vu le symbole de Montpellier Agglomération partout et, donc, je continuais à penser que Montpellier était un grand « hub » de business. Ensuite, j’ai parlé avec M. Mendoza qui travaille avec Orange Telecom et après cet interview, je me suis rendue compte que l’environnement des affaires à Montpellier était tellement différent de ce que j’avais pensé au début de mon projet de recherche.

Grace à mon interview avec M. Mendoza, j’ai commencé à comprendre que Montpellier n’est ni vraiment urbain ni rural ; Montpellier est le sud de France et le soleil, le temps, et la plage dominent. De plus, Montpellier a beaucoup d’étudiants et, donc, c’est une jeune ville avec beaucoup de créativité. Il n’y a pas beaucoup de grandes entreprises à Montpellier ; le Chambre de Commerce et l’Office du Tourisme mentionnent toujours IBM et Dell parce que ces entreprises sont fondées à Montpellier mais je pense qu’IBM et Dell sont plus comme une exception. J’ai appris que Toulouse est le grand « hub » de business dans le sud de France et que les français déménagent à Montpellier en raison du soleil.

Ensuite, je suis allée à L’ICF de Chambre de Commerce de Montpellier où j’ai participé à une réunion d’information pour créer une entreprise. Dans le groupe, il y avait huit femmes et trois hommes et leurs âges variaient de 25 à 65 ans. Un homme voulait créer une boutique de jeu vidéo, une femme voulait créer une librairie, une autre femme voulait ouvrir un café, et une autre femme voulait posséder une boutique artistique. Ces idées reflètent chaque individu et leurs intérêts et cela m’a fait réaliser que l’environnement des affaires à Montpellier est plus spécialisé et unique que l’environnement des affaires que je connais aux Etats-Unis. Aux Etats-Unis, l’environnement des affaires est dominé par les grandes entreprises qui démontrent l’efficacité, les bonnes qualités de chef, la collaboration et le génie. Je crois que les entreprises montpelliéraines sont plus personnelles et démontrent le plus lent mode de vie dans le sud de France. Les grandes entreprises existent et les boutiques sont créatives mais ils ne ressemblent pas aux entreprises américaines. Je sais qu’il est possible que le groupe des gens au programme de l’ICF que j’ai rencontré ne soit pas représentatifs de toutes les entreprises de Montpellier. De plus, il est possible que je ne connaisse pas tous les environnements des affaires aux Etats-Unis, mais je pense que mes expériences à Montpellier démontrent que le temps et le soleil ont une grande influence sur l’environnement des affaires à Montpellier. J’ai appris que la qualité de la vie domine Montpellier et les montpelliéraines.

July 16th, 2011

Une interview avec M. Mendoza à propos d’Orange, une grande entreprise de France

Pour mon projet de recherche, j’ai parlé avec M. Alain Mendoza, le père d’accueil de Samatar. Il travaille pour Orange, la marque phare de France Telecom, un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, depuis 33 ans. Orange m’intéresse parce que même si que j’étudie le Chambre de Commerce de Montpellier et le BIC de Montpellier Agglomération, je dois apprendre de l’environnement d’affaires à Montpellier pour comprendre les services du Chambre de Commerce et le BIC. Orange est le premier operateur mobile en France avec plus de 26 millions de clients. Donc, je voulais parler avec M. Mendoza pour mieux comprendre l’environnement d’affaires en France et à Montpellier.
M. Mendoza travaille pour Orange depuis 33 ans parce que, avec l’entreprise, on peut faire tout, on peut évoluer dans l’entreprise, et on peut travailler internationalement. Il a commencé à travailler à Orange à Paris ; Paris et Toulouse sont les centres d’Orange en France, et à Montpellier, il n’y a que sept boutiques. En France, il y a 800 boutiques. Même si que M. Mendoza habite à Montpellier, il travaille chez lui et il va à Toulouse fréquemment.

Selon M. Mendoza, les objectifs d’Orange sont : développer internationale (en Chine et en Afrique, par exemple) et innover parce qu’il y a quatre operateurs de téléphone en France, donc, il y a beaucoup de compétition. M. Mendoza est le Chef de Projet ; il est responsable de développer des idées pour l’innovation.

Pendant l’interview, je me suis rendu compte que la littérature et l’information sur le site web du Chambre du Commerce et du BIC de Montpellier Agglomération est peut-être trompeuse. Les sites web se concentrent sur IBM et Dell qui sont crées à Montpellier, mais je pense que ces entreprises sont des réussites individuels et ils ne sont pas une vraie représentation des entreprises de Montpellier et des services fournissent par le Chambre de Commerce et le BIC. M. Mendoza a dit que Toulouse est le centre de business dans le sud de la France et les gens habitent et déménagent à Montpellier pour les études et pour la qualité de vie, pas pour le business. Il a dit que Montpellier a beaucoup d’hôpitaux et de laboratoires à recherche, mais pour le business, les startups et les pépinières ne survivent pas. Si ces entreprises peuvent survivre pendant plusieurs années, ils déménagent à une autre ville. Donc, mon interview avec M. Mendoza était vraiment utile pour mon projet de recherche parce que, maintenant, j’étudierai les services du Chambre du Commerce et du BIC de Montpellier Agglomération avec une meilleure compréhension de l’environnement d’affaires de Montpellier.

July 10th, 2011

Les objectifs de mon projet

Le Chambre du Commerce de Montpellier existe depuis 1704 et son rôle essentiel est de faire entendre la voix des entreprises, d’agir pour le développement de l’économie et réagir à ce qui peut y être contraire. La région Languedoc-Roussillon est la deuxième région d’importance pour la création des entreprises innovantes (après Paris). Je voudrais étudier le Chambre du Commerce pour comprendre leur méthode d’aider aux entreprises innovantes ainsi que leur engagement à soutenir les autoentrepreneurs.
Avant d’arriver à Montpellier, je voulais étudier les affaires en France par les services et les ressources disponibles du Chambre de Commerce aux entreprises montpelliéraines parce que les affaires internationales m’intéressent. Les objectifs de mon projet n’ont pas changé beaucoup au gré de ma première semaine sur le terrain. Je vais changer le thème central, cependant, parce que le site web du Chambre de Commerce n’est pas suffisant pour réaliser mon projet de recherche ; l’idée d’étudier les affaires en France est trop grosse pour être en mesure d’accomplir pendant mon séjour. Au lieu de cela, je voudrais me concentrer sur le Chambre de Commerce et comprendre le processus de créer, s’implanter, développer, financer, et s’internationaliser les entreprises à Montpellier.
Je vais visiter le Chambre du Commerce au Place de la Comédie pour voir leurs services et demander aux employées quelques questions à propos du Chambre de Commerce comme quelles sont les caractéristiques de Montpellier qui encouragent les entreprises prospères ? Aussi, je voudrais comprendre les rapports entre le Chambre du Commerce et le Business et Innovation Centre (BIC) de Montpellier Agglomération parce que le BIC accompagne des entrepreneurs ayant choisi de créer une entreprise innovante sur le territoire de l’Agglomération de Montpellier et le BIC soutient des projets à fort potentiel de développement. Le BIC était le meilleur incubateur mondial en 2007 et depuis 1987, près de 400 entreprises ont été accompagnées par le BIC de Montpellier Agglomération quand le taux de réussite est supérieur a 80 % trois ans après la création (pour une moyenne nationale de 63,4 %). Donc, je voudrais examiner le rapport entre le Chambre du Commerce et le BIC pour comprendre leur formule pour la prospérité d’une entreprise.

July 3rd, 2011


Introduction

Sur ce site vous trouverez les blogs de 19 étudiants du College of William and Mary qui participent au programme d’été de leur université à Montpellier. Ces blogs évoquent les projets de recherche originaux qu’ils entreprennent sous la direction du professeur Michael Leruth tout en suivant des cours de langue et de culture françaises à l’IEFE de l’université Paul-Valéry. Leurs projets traitent d’une gamme très large de sujets : de l’histoire intellectuelle de la faculté de médecine de Montpellier au rap et au football, et de la langue occitane à la politique et la pâtisserie ! En lisant leurs blogs vous vous trouverez sur le terrain de la culture vivante de la France et d’une de ses villes les plus dynamiques ! Pour mieux suivre les blogs (et le progrès des projets), cliquez sur les boutons de catégories ci-dessous.

Gallery

picnic11_071911

Categories

Recent Posts

Links