Posts filed under 'Les journaux gratuits à Montpellier'

Les Journaux Gratuits – Ce que j’ai appris

Ce que j’ai appris:

J’ai appris beaucoup de choses a cause de mon projet sur les journaux gratuits à Montpellier. Il était intéressant que quelque d’hypothèses que j’avais au début n’étaient pas correctes. Par exemple, j’avais penser que les journaux gratuits et les journaux  normaux étaient des grands rivaux à Montpellier.

Mais après avoir parlé avec un rédacteur, au siège de “Montpellier Direct Plus” j’ai appris que ce n’était pas complètement vrai. Là, le rédacteur, M. Davy Gounel, m’a dit que “Midi Libre” un journal populaire de Montpellier, possède “Montpellier Direct Plus”. “Midi Libre a décidé de créer un journal gratuit, parce que la publicité que les journaux gratuits ont.” Il m’a dit que les journaux gratuits se financent avec l’argent qu’ils obtiennent avec la publicité. “Je ne peux pas compter le nombre énorme de magasins et d’organisations que nous vendons la publicité pour dans “Montpellier Direct Plus.”

Aussi, j’ai appris que un tas de annonces dans les journaux gratuits sont sur les choses que les jeunes aiment. Les journalistes et les rédacteurs Ils savent que beaucoup de leurs jeunes lecteurs utilisent le tramway. C’est une des raisons qu’ils mettent des sujets et des annonces dans les journaux gratuits que les jeunes sont intéressés à faire. Les articles sont plus courts parce que les gens qui sont occupés n’ont past les temps de lire des journaux long. Et, parce que le journal est gratuit, beaucoup de gens le lire. En conséquence, il est une bonne idée pour les magasins locaux et des événements d’être dedans les journaux gratuits, car ils obtiendront beaucoup de publicité. M. Davy Gounel m’a dit que, “Une édition de “Direct Montpellier Plus” ont lu par quatre personnes au quotidien.” J’ai été surpris quand j’ai appris que les gens dans le Sud de la France ne lisent pas souvent les nouvelles sur Internet. Aux les Etats-Unis, beaucoup de gens ont l’internet sur leur portables, donc les gens donc moins lire les journaux. En fin de compte, j’ai appris que les journaux gratuits sont une partie très importante de la vie à Montpellier. Ils permettent les gens de lire les nouvelles plus rapidement et plus facilement. Et ils ont encouragé les jeunes de lire plus souvent et mieux connaître leur environnement.

August 5th, 2011

Les Journaux Gratuits – Interviews

Pour mon projet sur ​​les journaux gratuits, à Montpellier, j’ai partlé avec cinq personnes. Anaïse, un distributeur de “20 Minutes” a été ma première interview. Je lui ai demandé pourquoi tout le monde ont pris un “20 Minutes” quand elle leur demande s’ils voulaient un. Elle a dit que c’était parce que les journaux gratuits sont très commodes pour les passagers du tramway. Si un distributeur leur offre un journal gratuit, les passagers ne doivent pas chercher et payer pour un journal pendant le matin. Anaïse également estimé que les passagers du tramway lire les journaux gratuits plus souvent que les journaux normale, comme «Le Monde».

La deuxième personne a été Margan Bastide, un passager qui voyage au travail pendant le matin sur le tramway. Je voulais interviewer un des passagers de tram parce qu’ils sont des clients des journaux gratuits. J’ai demandé à la jeune fille de 22 ans, quelques questions, et elle a répondu:

Préférez-vous les journaux gratuits ou les journaux que vous devrez payer, comme “Midi Libre”?

“Je n’ai pas beaucoup d’argent. Alors, je n’achète pas les journaux. Mais c’est pourquoi j’apprécie les journaux gratuits. Je peux lire une édition quotidienne et je n’ai pas besoin de payer. ”

Pourquoi aimez-vous lire les journaux gratuits?

“Je fais rien pendant mon voyage sur le tram ” elle a dit,” Alors, au lieu-je utiliser le temps de lire un journal gratuit pour trouver de nouveaux événements sociaux ou les nouvelles locales.”

L’interview suivante a été avec le chef d’un “Tabac” à la gare de Corum, qui s’appelait Jacques. Je voulais parler avec lui parce qu’il vendait des journaux (Le Monde, Midi Libre, etc) à la même station que Anaïse. J’ai pensé que j’ai pu comparer les deux types de distributeurs de journaux.

Pensez-vous que les passagers de tram lire les journaux gratuits plus souvent que les journaux que vous vendez?

“C’est une question difficile. Les deux types de journaux sont destinés à différents publics. Mais les gens prennent un journal gratuit plus souvent qu’ils achetent un dans mon Tabac.

J’ai ensuite parlé avec mon père d’accueil, Alain Mendoza. Il travaille à “Orange” et je lui ai demandé si les gens de Montpellier lisent les nouvelles sur l’internet beaucoup. Aux États-Unis, beaucoup de gens ont les smartphones qui peuvent faire cela. Il a dit que ce n’était pas une chose normale à faire. Anaise a me dit la même chose.

Plus tard, je vais aller au siège de la “Montpellier Direct Plus” pour parler avec un journaliste là-bas.

August 5th, 2011

Les journaux français

Quand je commence à décider quel sujet je veux rehercher pour mon projet, j’ai décidé de faire le cinéma français.
Malheureusement, j’ai trouvé beacoup des films au cinéma ici sont des films d’Hollywood avec le français commontaire.
Au le même temps, le cinéma à Montpellier qui est moins cher pours les étudiants est fermer dans l’été.
Donc, au lieu, j’ai décidé de rechercher les journaux. Dans Montpellier, beaucoup de gens prennent le tram (comme le métro), et aux les stations, il ya deux Jounals gratuits: “Direct Montpellier Plus” et “20 minutes Montpellier”.
Il ya un “20 Minutes” journal pour douze villes en France, comme Bordeaux, Lille, Lyon et Marseille.
Souvent, les navetteurs lisent ces journaux quand ils est sur le Tram, avant de commencer son travail pour la journée.
Ces journaux ont de petits articles qui sont plus comme des résumés, par-ce que les navetteurs veulent lire quelque chose vites et brève, avec juste les faits.
Par exemple, 20 Minutes Montpellier à des petits faits divers, qui parler à des accidents ou des collisions locales de voitures.
Il est un bon moyen d’apprendre sur la vie à Montpellier, parce qu’il y a beaucoup d’annonces sur les événements et les ventes des magasins dans la région.
En plus de cela, les critiques de films sont dedans, et aussi certains articles internationaux.
Et si vous voulez un Jounal qui n’est pas libre, vous pouvez acheter pour 1 euro “, Gazette de Montpellier».
Pour mon projet, maintenaunt je pense que je veux regarder si il y a beaucoup de gens qui lisent ces jounals gratuits, ou si ils préfèrent lire les journaux nationaux?
Les sites de journux sur l’Internet est quelque chose que je veux rechercher un peut aussi, parce que avec l’internet, tout le monde avec un ordinateur peuvent lire les articles quand ils veulent.
Donc, s’ils peuvent le faire ca, pourquoi lire un vrai journal?
Telles sont les questions que je veux trouver des réponses à quand je suis à Montpellier.

July 5th, 2011


Introduction

Sur ce site vous trouverez les blogs de 19 étudiants du College of William and Mary qui participent au programme d’été de leur université à Montpellier. Ces blogs évoquent les projets de recherche originaux qu’ils entreprennent sous la direction du professeur Michael Leruth tout en suivant des cours de langue et de culture françaises à l’IEFE de l’université Paul-Valéry. Leurs projets traitent d’une gamme très large de sujets : de l’histoire intellectuelle de la faculté de médecine de Montpellier au rap et au football, et de la langue occitane à la politique et la pâtisserie ! En lisant leurs blogs vous vous trouverez sur le terrain de la culture vivante de la France et d’une de ses villes les plus dynamiques ! Pour mieux suivre les blogs (et le progrès des projets), cliquez sur les boutons de catégories ci-dessous.

Gallery

dinner_beaubourg_062411

Categories

Recent Posts

Links