Posts filed under 'La pâtisserie régionale'

Les pâtes, une célébration de la France

Avant d’aller en France, j’ai su que les français étaient célèbres pour leur cuisine.  Je n’ai pas su qu’il existe un vrai culte environnant les pâtes.  Si on regarde un plan de la ville de Paris sur Google et cherche des boulangeries-là, le plan serait couvert avec plus d’un mille résultats.  Il y a un endroit de vénération sur chaque coin et Montpellier n’est pas différente.   Les français ont leurs propres rites pour la cuisson et l’achat des pates qui suivent les traditions plus âgées que notre pays et qui sont protégés par des lois officielles.

Grâce  à étudier des boulangeries et des pâtisseries de la France, j’ai obtenu un aperçu sur la psyché française.  Le pain, spécifiquement la baguette, est un symbole universel de la France.   De plus, c’est un symbole des français du droit de la qualité de la vie.  Quand le peuple mouraient de faim pendant la révolution, ils ont assailli Versailles pour demander l’aide de leur monarque qui vivait en abondance.  Cet incident peut caractériser la révolution en entière ; les français ne toléreraient plus l’inégalité ni  les privilèges seigneuriaux.  Aujourd’hui, la France est une république avec beaucoup des politiques socialistes et qui ne reconnait pas des communautés individuels.  En plus, il y a des lois qui décrivent les spécifications et protègent la qualité des pâtes, évocateurs à celles qui décrivent les droits humains.   L’attirance française pour la qualité n’a pas diminué.  Malgré la présence croissante  des grosses industries, des restaurations rapides, et de l’américanisation  les français restent fiers de leur héritage.  Ils continuent à acheter le pain frais et local ; et bien sûr, ils gardent l’art et les secrets de leurs pâtisseries, la complexité desquelles est un symbole culturel soi-même.  Les pâtisseries ouvragées représentent l’appréciation que les français possèdent pour la beauté, même dans les aspects de la vie les plus triviaux.  Elles montrent aussi l’attention et le temps avec lesquels les français regardent la vie.  Les français prennent plaisir à la lenteur de la vie et ils prennent le temps pour apprécier les petits détailles quotidiens.

Montpellier possède une tradition des pâtisseries unique du sud de la France.  L’atmosphère ici est plus diverse que cela à Paris qui est plus rigide et classique.  À Montpellier, on trouve les influences du Maroc, de l’Espagne,  et des autres pays méditerranés.  Les petits gâteaux contiennent souvent des figues, des amandes, et du miel.  De plus, la crème (comme la crème catalane de l’influence du pays basque)  et le flan sont populaires et rafraichissants dans ce climat chaud.   Bien sûr, les classiques français sont partout comme les tartes au citron et les macarons.  Montpellier présente une bonne représentation de la France aujourd’hui par démontrer le mélange culturel qui définit le pays.

July 18th, 2011

Une interview à ma boulangerie locale

Ce matin en route de l’université, j’ai arrêté à la boulangerie au coin de mon quartier pour acheter une baguette au fromage.  Ces baguettes sont les meilleures que j ’ai jamais goutées ; elles sont si fraîches et le fromage est très savoureux.  Donc, j’y suis allée cet après-midi pour parler avec la boulangère.  Je lui ai posé des questions suivantes et  voici les réponses aussi :

Quels sont-vos produits les plus populaires ?

Les plus populaires sont la baguette, le gros pain, et les croissants (du beurre, de la nature, et chocolatins).

Pensez-vous que les grosses institutions, comme Paul par exemple, détruisent la tradition des boulangeries et des pâtisseries ?

Moi, je ne crois pas parce que la qualité n’y est pas égale.

Est-ce que vous croyez que le chiffre des gens qui achètent le pain blanc déjà coupé a augmenté récemment ?

Non, je sais qu’il y a des français qui l’achètent parce que c’est plus pratique quand on est déjà entrain de faire des achats, mais la plus parte des gens préfèrent le pain frais.

(À ce moment, elle a demandé l’avis d’un homme dans la boulangerie concernant ce fait ; il était d’accord avec elle.  Puis, il a acheté deux baguettes.)

Quels sont-les pâtisseries que vous vendez qui viennent du sud de la France ?

On a des millefeuilles, des éclaires, des babas rhums, des tartes aux framboises, et des flans.

Est-ce qu’il y en a d’influence étranger ?

Oui ! On vend des cheesecakes  et des muffins.

(J’ai vu aussi qu’elle vend des pizzas.)

Est-ce que les gâteaux mariages sont compliqués come aux Etats-Unis ?

Non, ils sont plus simples.  Les couches sont montées hautes et il n’y a pas du roses.

Elle était très occupée à cause des gens qui commençaient à venir pour acheter du pain pour le dîner, donc je l’ai laissée au travail.  Je reviendrai plus tard dans la semaine pour prendre des photos si ça ne la dérange pas.

July 11th, 2011

Les pâtisseries de la France

Je propose de faire des recherches sur le rôle et l’état actuels des pâtisseries artisans en France au présent.  Je concentrerai à la région de Languedoc-Roussillon, spécifiquement à la ville de Montpellier.  Je m’intéresse de ce sujet pour quelques raisons.  La première raison lie à mon passion pour faire des pâtisseries moi-même.  Mais, la raison la plus importante est que je me suis intéressée beaucoup ce semestre aux études culturelles.  Dans ma classe de français, on a parlé du rôle symbolique de la nourriture en France.  Je trouve ce discours continuant entre l’identité nationale et la nourriture très important parce qu’il est vrai que l’identité national de la France transforme continuellement.  La nourriture est une façon de se réunir et de célébrer un héritage partagé; mais, la mondialisation menace à éliminer cette histoire commune.  En outre, ce n’est pas simplement les traditions qui changent à cause de la mondialisation, mais les niveaux de qualité; l’industrie de la restauration rapide replace les institutions locales et les méthodes séculaires sacrées.

Depuis que je suis arrivée à Montpellier, j’ai observé pleine de choses intéressantes.  La première était la présence des   « doughnuts » aux restaurants avec les autres desserts.  Je l’ai trouvé bizarre parce que les « doughnuts » ne sont pas la meilleure pâtisserie américaine ni sont typiquement considérée un dessert en Amérique.   Puis, il y a le débat entre servant le pain blanc, qui est déjà coupé, et la baguette frais  au petit-déjeuner.  Chez moi, on mange de la baguette chaque matin, comme le stéréotype français ; je suis curieuse  de me renseigner sur la fréquence des familles françaises qui ont adopté la tradition américaine.  Bien que la majorité des pâtisseries françaises sont appelées d’une manière évidente, j’ai trouvé que les origines de celles qui ne sont pas, par exemple une charlotte,  restent un mystère  à la plus parte des français.  J’ai appris aussi qu’une des pâtisseries françaises était immortalisée dans l’autre phénomène français célèbre, la philosophie.   Une madeleine de Proust est devenue l’icône universelle pour le mémoire involontaire.  Donc, mes recherches ont bien commencé mais j’ai encore beaucoup de choses à apprendre sur les nuances des pâtisseries.

July 5th, 2011


Introduction

Sur ce site vous trouverez les blogs de 19 étudiants du College of William and Mary qui participent au programme d’été de leur université à Montpellier. Ces blogs évoquent les projets de recherche originaux qu’ils entreprennent sous la direction du professeur Michael Leruth tout en suivant des cours de langue et de culture françaises à l’IEFE de l’université Paul-Valéry. Leurs projets traitent d’une gamme très large de sujets : de l’histoire intellectuelle de la faculté de médecine de Montpellier au rap et au football, et de la langue occitane à la politique et la pâtisserie ! En lisant leurs blogs vous vous trouverez sur le terrain de la culture vivante de la France et d’une de ses villes les plus dynamiques ! Pour mieux suivre les blogs (et le progrès des projets), cliquez sur les boutons de catégories ci-dessous.

Gallery

dinermontpellier7_071511

Categories

Recent Posts

Links