Posts filed under 'Le football et l’immigration'

Le vocabulaire de foot, le patrimoine montpelliérain

Je suis très triste que notre séjour à Montpellier soit presque fini. Le temps passe vite, tellement vite. Néanmoins, j’ai passé quelques semaines incroyables; j’ai beaucoup fait et beaucoup appris! Je n’oublierai jamais la partie montpelliéraine de ma vie. Je viens de finir mon projet de recherche. Maintenant, je dois le relire et corriger si je trouve des fautes (et je vais en trouver plusieurs, je vous assure ;P), mais j’ai écrit la dissertation elle-même. Je peut dire que, maintenant, je sais beaucoup à propos du football français, surtout montpelliérain. En particulier, j’ai appris quelques mots de vocabulaire. Par exemple, j’ai appris des mots français pour des joueurs:

Un “défenseur” est le joueur qui essaie d’empêcher des adversaires à marquer des buts, e.g. Lilian Thuram (France ’98), Garry Bocaly (Montpellier ’11)

Un “libero” est un défenseur vraiment fluide; il “balaye” le ballon si un adversaire fait une brèche dans la ligne de défense, e.g. Christian Karembeu (France ’98)

Un “ailier” est un joueur de milieu qui reste aux ailes du terrain essentiellement pour fournir des buts aux attaquants, e.g. Robert Pirès (France ’98), Karim Aït Fana (Montpellier ’11)

Un “buteur” marque des buts, e.g. Thierry Henry (France ’98), Olivier Giroud (Montpellier ’11)

J’ai aussi appris des mots français plus générals:

Les “arrêts de jeu” sont quelques minutes de temps supplémentaires qui sont donnés à la fin du match qui remplacent le temps perdu pour les blessures, les fautes commises, et cetera (“stoppage time” en anglais)

La “prolongation” est utilisée aux matchs simultanément nuls et éliminatoires; elle est donnée après les arrêts de jeu. Pendant cette période de quinze minutes, les deux équipes opposantes continuent à essayer de marquer un but (“overtime” en anglais)

Ce sont, cependant, seulement les mots! J’ai aussi beaucoup appris à propos de la culture et du patrimoine montpelliérain. Evidemment, le football est vraiment important en France, mais il est important à Montpellier aussi. J’ai rencontré beaucoup de supporters de l’équipe, et même ceux qui n’aimaient pas de foot avaient quelque chose à dire. De plus, les joueurs de l’équipe représentent vraiment la population montpelliéraine; il y a des blancs, des noirs, et des arabes, tous français; il y a des immigrés de beaucoup de pays, comme la République centrafricaine; il y a même des enfants des pieds noirs. Les joueurs de Montpellier HSC sont les symboles du peuple montpelliérain.

Quand je me suis rendue visite au stade de l’équipe, le Stade de la Mosson, j’étais frappée par son histoire et son importance. C’est le stade officiel de Montpellier Hérault Sport Club, et c’était un stade officiel du Mondial en 1998. Il y avait un quart de finale entre l’Allemagne et le Mexique au Stade de la Mosson en 1998; Zinedine Zidane y a fait son retour au football français en 2005. Le stade et assez petit, avec 32,500 sièges, mais il représente aussi le peuple montpelliérain. Il n’est pas le stade le plus grand en France. La ville de Montpellier n’est pas la plus grande en France. Mais tous les deux ont une histoire et un avenir; la ville monte et l’équipe continue à rivaliser pour le titre français, même si elle ne gagne pas maintenant. La ville et l’équipe, les jumelles montpelliéraines.

C'est moi au stade

Je partirai samedi prochain avec un sentiment de bonheur. Je suis complètement satisfaite avec mon expérience à Montpellier. J’espère y revenir un jour.

-Maryam Kanna

July 18th, 2011

Des supporters avertis

Un grand supporteur de MHSC

Je suis très contente de dire que je sois presque fini avec la première moitié de mon projet de recherche. J’ai quelques choses à faire avant de finir complètement, mais j’ai déjà interviewé trois personnes. La première était une fille montpelliéraine que j’ai rencontrée chez un ami, la deuxième était un animateur à l’Université Paul Valéry, et la troisième était une femme qui voudrait rester anonyme. Je ne veux pas vous dire des détails spécifiques des interviews; au lieu, je vais les citer dans mon projet final. Néanmoins, je vous partagerai quelques citations que j’ai trouvées intéressantes ou pertinentes. J’ai demandé aux personnes interrogées cinq questions, mais pour préserver l’intégrité de mon projet final, je révélerai seulement une:
“A votre avis (celui de la personne interrogée), est-ce que la présence des immigrés et des français nés de parents immigrés sur l’équipe Montpellier HSC améliore l’image des immigrés en général pour les Montpelliérains?”
La deuxième personne interrogée, qui est grand supporter de l’équipe, a répondu simplement avec, “Oui, ça montre les différents nationalités dans l’équipe,” mais la première a développé sa réponse un peu en disant que l’équipe donne un bon modèle de réussite aux enfants de la ville de Montpellier, beaucoup desquels viennent d’une origine immigrée.
Evidemment, j’ai une gamme de citations à utiliser. Heureusement, la plupart des réponses que j’ai reçues sont très utiles pour mon projet. Chaque personne interrogées m’a donnée quelque chose à ajouter. Alors, je suis satisfaite 🙂
Je pense que je vais interviewer quelques autres Montpelliérains. Je ne pense pas que j’aie l’occasion d’interviewer l’attachée de presse; je ne peut ni trouver ses coordonnés ni l’endroit de son bureau. J’irai, cependant, au stade ce vendredi pour rassembler des informations; peut-être je vais trouver quelqu’un qui puisse m’aider. J’irai aussi à la boutique officielle de l’équipe. Je espère que ses employés seront des personnes interrogées potentielles.
Alors, je vous laisserai avec un lien qui montre la diversité des joueurs de Montpellier HSC. Faites attention aux noms et prénoms des joueurs; vous verrez que, dix-neuf sur trente joueurs ont des noms étrangers:
http://www.mhscfoot.com/groupe-pro/les-joueurs2
C’est intéressent, n’est-ce pas?
-Maryam Kanna

July 10th, 2011

La Vie au Grand Air du Languedoc !

Entre 1917 et 1919, Montpellier Hérault Sport Club, le club du football du coin à Montpellier, s’appelait “La Vie au Grand Air du Languedoc”. Et alors? Ah, mais c’est très intéressant pour moi! Je fais mon projet de recherche sur le football français, surtout à Montpellier, où j’habite pendant le mois de juillet. De plus, je me concentre sur le rapport entre le football montpelliérain et l’immigration. Ça veut dire que l’immigration influence le football en France, et je vais apprendre “Comment?”.
L’histoire du football et son rapport avec l’immigration est complexe, mais je vous en donne un petit résumé: essentiellement, les équipes françaises et même l’équipe nationale sont comprises de plusieurs joueurs français qui sont descendus des immigrés. Le racisme et les préjugés contres des immigrés, surtout ceux qui viennent du Maghreb, sont courant dans la société française. On peut aussi dire que le football est une partie intégrale de la culture française. Plusieurs joueurs qui ont gagné des compétitions et des prix pour leurs clubs et leur patrie viennent et venaient d’une origine étrangère. Vous avez entendu le nom, Zinedine Zidane? Je suis certaine que la plupart des lecteurs peuvent répondre affirmativement. Il était français, né de parents algériens. Il a gagné le coupe du monde pour la France après avoir marqué deux buts en 1998. Après cette victoire, selon l’auteur Laurent Dubois, dont j’ai lu le livre “Soccer Empire”, la réputation des immigrés, surtout ceux d’une origine algérienne, a profité. Je divague un peu, mais je voulais vous donner un petit exemple!
Le club montpelliérain a aussi plusieurs joueurs français qui ont des racines étrangères. Je veux apprendre tout ce que je peux sur le club et ces joueurs en particulier, et je vais voir si leur présence et leur contribution à l’équipe sert à améliorer l’image des immigrés à Montpellier.
Cette semaine, j’ai commencé à écrire des profils individuels des joueurs de l’équipe montpelliéraine actuelle qui sont nés de parents immigrés ou dans un pays étranger. Lundi, j’irai au stade, Le Stade de la Mosson, pour trouver l’attachée de presse et, peut-être, l’interviewer. Je ne sais pas si j’aurai de la chance avec la trouver. Si non, je vais voir la stade et aller à la boutique pour rechercher. Je pense que j’ai bien démarré mon projet, mais j’ai beaucoup plus de travail à faire.

Souhaitez-moi bonne chance!

Maryam

July 2nd, 2011


Introduction

Sur ce site vous trouverez les blogs de 19 étudiants du College of William and Mary qui participent au programme d’été de leur université à Montpellier. Ces blogs évoquent les projets de recherche originaux qu’ils entreprennent sous la direction du professeur Michael Leruth tout en suivant des cours de langue et de culture françaises à l’IEFE de l’université Paul-Valéry. Leurs projets traitent d’une gamme très large de sujets : de l’histoire intellectuelle de la faculté de médecine de Montpellier au rap et au football, et de la langue occitane à la politique et la pâtisserie ! En lisant leurs blogs vous vous trouverez sur le terrain de la culture vivante de la France et d’une de ses villes les plus dynamiques ! Pour mieux suivre les blogs (et le progrès des projets), cliquez sur les boutons de catégories ci-dessous.

Gallery

ranchlunch1_072211

Categories

Recent Posts

Links