Posts filed under 'La communauté musulmane et les lois “républicaines”'

Ce que mon projet m’a apprit sur la France

Les cours de français qu’on prend à l’école aux Étas Unis évoquent toujours le stéréotype de racisme qui existe dans la France moderne.  J’ai choisi de faire ce projet à cause de ce stéréotype en pensant qu’il y aura beaucoup d’information sur le sujet.  Mais après avoir finit le projet, je vois comment le sujet est flou et combien on peut le débattre sans vraiment pouvoir trouver une réponse à nos questions.  Pendant mon séjour et ma recherche, ce que j’ai trouvé comme étant le plus intéressant était les nombreux débats entre des personnes que j’ai pu commencer un parlant de mon projet de recherche.  Il n’existe aucun « opinion  français » et j’ai donc pu dépasser ces stéréotypes en faisant ma recherche.

D’autre part, ce projet m’a aussi apprit une nouvelle approche à la langue française à travers l’étude des lois.  Lire le langage de droit est très différent de lire le langage de narration.   J’ai donc eu l’opportunité de voir un nouveau type de « littérature » française pour approfondir d’autant plus mes connaissances de la langue.

J’ai beaucoup apprécié que ce projet m’a donné la chance d’apprendre beaucoup sur une culture et une religion dont je n’y connaissait rien il y avait un mois.

 

July 18th, 2011

Trois Rencontres Très Différentes!

Depuis que je suis à Montpellier, j’ai eu beaucoup de rencontres très intéressants par rapport à mon projet de recherche.  En faisant mes rencontres, j’essaye de trouver une variété de personnes pour avoir cette même variété dans les réponses.  Ces rencontres peuvent être divisé dans des catégories d’âge/génération ou de religion/ethnicité.

J’ai trouvé une grande différence en parlant avec des femmes françaises âgées d’une cinquantaine d’années, comparé avec les femmes plus jeunes âgées d’une vingtaine d’années.  Les femmes plus âgées avec lesquelles j’ai eu la chance de parler pensent tous que la loi de la voile intégrale est une loi très important pour préserver la culture française.  Elles étaient d’accord sur l’idée que les musulmans viennent en France et prennent l’argent et le travaille des « vrais français » et ne veulent pas essayer de s’intégrer dans la société.  Selon elles, la loi peut vraiment bénéficier la culture française.

Un deuxième type de rencontre que j’ai faite à Montpellier a été avec des jeunes femmes, qui sont à l’université.  Elles ont dit que de l’un côté, elles veulent être féministes et ne veulent donc pas que les femmes se sentent emprisonnées derrière leurs voiles.  Ainsi, à travers l’argument féministe, elles voient comment la loi peut être acceptable.  Mais, de l’autre côté, elles ont aussi dit que la loi ne devrait pas leur être imposé et que les femmes devraient avoir le choix de si elles portent la voile ou non.  Ce n’est alors pas les hommes de leurs familles qui devraient faire cette décision, mais ce n’est pas non plus la loi.  Les femmes plus jeunes ont ainsi abordé un argument essentiellement féministe alors que les femmes plus âgées ont considéré l’économie et le bien-être de la culture française.

J’ai eu ma dernière rencontre à la Mosquée En Nour de Montpellier qui est à dix minutes de marche de la Place de la Comédie.  Premièrement, avant même arriver à la Mosquée, je mes suis rendu compte de la différence entre les deux religions musulmans et chrétiens à Montpellier.  Sur une carte de la ville, tous les églises sont marquées avec des croix pour qu’ils soient faciles à trouver, alors que la Mosquée n’était pas marquée et de plus ceux qui travaillaient au bureau de tourisme n’étaient pas sur où elle se trouvait.  Quand je l’ai finalement trouvé, il n’y avait aucun signe, et aucune porte n’était ouverte pour que je puisse entré.  J’ai alors attendu que quelqu’un sorte pour pouvoir leur poser des questions.

Le premier group avec lequel j’ai eu interaction était deux hommes.  Je leur ai demandé si ils savaient si il y avait quelqu’un avec lequel je pourrais parler, et un m’a répondu que je pourrais lui poser des questions.  L’autre couvrait ses yeux pendant l’entièreté de la conversation et je sentais que je l’offensais.  J’ai donc voulu vite poser mes questions à l’autre qui ne m’a donné qu’une réponse quand je lui ai demandé ce qu’il pensait de la nouvelle loi : « Je n’ais pas le droit d’avoir un opinion ».  C’est la seule phrase qu’il a répété pendant toute la conversation, ce qui montre comment il se sent à l’écart de la société française.

J’ai ensuite parlé avec une différente personne qui dirigeait la Mosquée, mais qui parlait un français incompréhensible qui était sûrement un mélange avec l’Arabe.  J’ai du lui parler en Anglais pour qu’il comprennent ma question.  Alors que sa réponse était un peu dure de comprendre, il était claire qu’il voulait souligner que la religion et la nationalité devraient être séparés et que n’importe quelle personne avec n’importe quelle nationalité devrait avoir le droit de pratiquer n’importe quelle religion : « c’est le mot de Dieu, et ça ne change pas la culture nationale ».

Ainsi, mes rencontres différents à travers le cours de mes recherches à Montpellier ont été très intéressants et très différents les uns des autres, ce qui me permit d’établir un idée de la gamme d’opinions que cette loi entraine.

July 11th, 2011

Communité Musulmane à Montpellier

Bonjour de Montpellier!

Je suis ravie de pouvoir passé l’été 2011 dans la jolie ville de Montpellier, France et de pouvoir étudier des sujets qui m’intéressent beaucoup, notamment pour mon projet de recherche sur les immigrants musulmans et les nouvelles lois religieuses.  Depuis que la France a établit contact avec l’Algérie et le reste du Maghreb à travers la colonisation, des immigrants d’origines musulmanes ont commencé à s’installer dans le pays.  Ces immigrants ont développé leurs propres cultures qui consistent d’un mélange des traditions maghrébins et français.  Maintenant, avec des nouvelles lois qui ont commencé à être introduites dans les années 1980s, la culture musulmane en France est mise en question par le gouvernement français.  Ils ont banni les signes religieux dans les écoles en 2004, et en 2011, ils ont banni les niqab (voiles intégrales) dans les espaces publiques.  Je voudrais essayer de définir comment être un musulman et un français dans un pays qui souligne strictement la laïcité.

J’ai commencé ce projet de recherche avant de venir à Montpellier avec l’intention de focaliser seulement sur les lois et de demander des opinions à des montpelliérains.  Mais en parlant de ce sujet avec ma mère d’accueil et avec d’autres amis français, je me suis rendu compte qu’il est très controversé, et que je pourrais offenser quelques personnes en posant des questions considérés comme plutôt choquante.  Ainsi, j’ai décidé de focaliser sur une étude des lois plus objective.  Je vais commencer mon projet avec une étude de l’histoire de l’immigration musulmane en France, surtout les immigrants algériens.  Je vais ensuite donner tous les détails sur les lois récentes and essayer d’établir un connexion entre le passé de l’immigration et le présent judiciaire.

Pendant notre séjour à Paris, j’ai visité la Cité Nationale de l’Immigration où j’ai trouvé beaucoup de dessins politiques très intéressant que je vais inclure dans ma présentation.  J’ai aussi visité l’Institut du Monde Arabe à Paris où j’ai pu parler avec une femme de comment elle se sent en étant une musulmane française.  J’ai aussi acheté le filme Musulmans de France pour continuer ma recherche et j’ai profité de la bibliothèque de l’institut.

Pendant mon séjour à Montpellier, je vais visiter le At-Tawbah Mosquée.  Ce Mosquée contient aussi l’Association de Bienfaisance de Montpellier pour les Musulmans de la ville, et c’est aussi une source d’informations avec une bibliothèque et une librairie.  De plus, je vais continuer des discussions avec ma famille d’accueil et d’autres personnes avec lesquels je me sens assez confortable que je ne vais pas leur offenser pour avoir une meilleure idée de comment définir l’identité musulman et français, surtout avec les nouvelles lois de voile intégrale.

July 5th, 2011


Introduction

Sur ce site vous trouverez les blogs de 19 étudiants du College of William and Mary qui participent au programme d’été de leur université à Montpellier. Ces blogs évoquent les projets de recherche originaux qu’ils entreprennent sous la direction du professeur Michael Leruth tout en suivant des cours de langue et de culture françaises à l’IEFE de l’université Paul-Valéry. Leurs projets traitent d’une gamme très large de sujets : de l’histoire intellectuelle de la faculté de médecine de Montpellier au rap et au football, et de la langue occitane à la politique et la pâtisserie ! En lisant leurs blogs vous vous trouverez sur le terrain de la culture vivante de la France et d’une de ses villes les plus dynamiques ! Pour mieux suivre les blogs (et le progrès des projets), cliquez sur les boutons de catégories ci-dessous.

Gallery

picnic4_071911

Categories

Recent Posts

Links