Ah les petites choses…

20/07/2011

La France d’aujourd’hui est un endroit du changement constant et de la nouvelle innovation. Si vous remarque ou non, la transformation se passe juste en face de nous. Il y a les nouveaux bâtiments, les nouveaux quartiers, les nouveaux développements, tout est nouveau. Mais, au même temps, beaucoup des choses ne changent pas, comme la langue, la culture, les traditions. Ils endurent.

Donc comme je réfléchis sur ces choses, je vois un pareil avec L’apprentissage. On est toujours d’apprentissage sur les derniers événements, les dernières technologies, les derniers avancements scientifiques, sa connaissance grandit toujours. Néanmoins il y a les principes, les règles, et les normes qui restent de l’enfance. C’est une description de mon séjour en France. Avant mon arrivé en France, j’ai fait beaucoup de recherche préliminaire sur l’architecture contemporaine et l’urbanisme à Montpellier. J’ai créé une fondation pour mon recherche. Mais depuis ma venue à Montpellier, mon projet m’a appris beaucoup des nouvelles choses sur la France d’aujourd’hui. Alors je vais écrire environ trois.

Premier, j’ai appris que l’architecture française est traditionnellement symétrique. C’est une qualité très important à aucun œuvre, grand ou petit, ancien ou nouveau. La symétrie symbolise un équilibre et la simplicité. C’est un style qui remonte dans le passé. Pendant mon temps à Montpellier, j’ai observé de nombreux morceaux d’architecture qui suivent strictement cette règle. C’est intéressant.

Deuxième, j’ai appris comment les villes en France choisissent un dessin pour leur nouvel projet ou un bâtiment aussi bien que comment ils choisissent un architecte. Cette un procès très sérieux et vraiment importante comprendre si vous vous intéressez dans l’architecture française. Quand une ville veut construire un nouveau bâtiment tel qu’un Hôtel de Ville, une bibliothèque ou une gare, ils invitent les architectes bien connu à présenter anonymement leurs designs. Ensuite la ville adoptera le meilleur design et identifie l’architecte. C’est vraiment intéressant cette processus, et j’étais contente apprendre ce fait.

Enfin, j’ai appris beaucoup sur les dynamiques et les procès de l’urbanisme. L’urbanisme est vraiment un art qui demande la connaissance précis, une somme généreuse d’argent, et une grande quantité de temps. C’est un procès politique et pratique. Ici à Montpellier, j’ai découvert que le nouvel Hôtel de Ville n’est pas une expansion de la ville mais plutôt une petite partie du grand plan à développer Port Marianne (un nouveau quartier de Montpellier) et au-delà.  C’est très souvent que les villes développent un grand plan pour dix ou vingt années et puis ils réalisent un morceau à la fois.

Ces sont seulement les petites choses que j’ai appris, mais important et fascinant pour mon recherche et pour moi.

Joseph Workman

Entry Filed under: Espace urbain et identité collective,Le nouvel hôtel de ville de Montpellier. .


Introduction

Sur ce site vous trouverez les blogs de 19 étudiants du College of William and Mary qui participent au programme d’été de leur université à Montpellier. Ces blogs évoquent les projets de recherche originaux qu’ils entreprennent sous la direction du professeur Michael Leruth tout en suivant des cours de langue et de culture françaises à l’IEFE de l’université Paul-Valéry. Leurs projets traitent d’une gamme très large de sujets : de l’histoire intellectuelle de la faculté de médecine de Montpellier au rap et au football, et de la langue occitane à la politique et la pâtisserie ! En lisant leurs blogs vous vous trouverez sur le terrain de la culture vivante de la France et d’une de ses villes les plus dynamiques ! Pour mieux suivre les blogs (et le progrès des projets), cliquez sur les boutons de catégories ci-dessous.

Gallery

nimes2-5_070311

Categories

Recent Posts

Links